La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

La culture du tir, c'est Zheng !

 

 

 

Le Gong Dao est une voie d'élévation de l'être humain. L'histoire de la Chine avec ses examens mandarinaux le place sur un pied de stal pour décrire l'excellence.

.  Atteindre le centre d'une cible avec une flèche n' aurait aucune valeur sans la préparation convenable qui précède ce moment ...

(Lire la suite...)

 

 

Consultez les bulletins de l'Académie

Bulletin N°1

Bulletin N°2

Bulletin N°3

 

SITES GONG DAO

L'académie de Gong dao

Gérard Depreux

http://kung-dao.com

Jérôme Chaput

https://www.maison-des-arts-martiaux-tours.com

ARCHERIE 

“GONG DAO” EN QUATRE CARACTÈRES

 

« La connaissance et la pratique ne font qu’une… »

« Le savoir et le mouvement s’harmonisent totalement… »

« La connaissance et l’action s’unissent pour ne faire  qu’une entité… »

 

(Lire la suite...)

 

L’archerie chinoise, grandeur, chute et renaissance

Depuis la haute Antiquité asiatique il existait un lien étroit entre la culture et l’archerie.  Jusqu’au milieu du XIX, la maitrise de l’arc était le passage obligé de l’ascension sociale.  La présence de nombreux facteurs d’arc et d’écoles d’enseignement de cette pratique témoignait  d’un art florissant. Bien que l’arme à feu soit venue supplanter l’arc sur les champs de bataille, la vitalité à cette pratique demeurait en Chine très présente car « bien en Cour ».

Les réalités des conflits « modernes » conduisirent très tardivement, à la suppression des épreuves du tir à l’arc aux examens. Ce fut, le début d’une fin rapide de tout ce qui constituait le rayonnement de l’archerie.

 (lire la suite...)

 

Kung Dao...Gong Dao

La voie de l’arc

 

 GROUPE D'ARCHERS autour de la bannière du " Clan ZHOU "

 PROCHAIN RENDEZ-VOUS A Montlouis S/Loire

27 et 28 avril 2019 (pays de Loire)

 

Gérard Depreux au centre, Bernard Réveil en profondeur et Jean-Luc Saby

3 porteurs de la bannière du Clan ZHOU au sein de l'académie de tir à l'arc traditionnel chinois

 

 

 PRATIQUES ET THÈMES ABORDÉS

EXERCICES PRÉPARATOIRES

 

- « Tir à l’arc sans arc en pratique gestuelle, « De la respiration et de la pratique énergétique, « Des Huit Pièces de Brocard au Gong Dao », "présentation du matériel de l'archer", "Tir à la cible"...

 

Et quelques "A propos": 

Hommage à Zhou Tong vénérable descendant du clan des Zhou

et Maître d’armes de Yue Fei

À propos "d’Art martial & d'Art Initiatique" , À propos de « La Voie de l’Arc",

 

 À propos de"Dao yin-qi gong ", À propos de "méditation" , À propos du « Chan » (zen) ...

 

 PROCHAIN RENDEZ-VOUS

27 et 28 AVRIL 2019

Académie de Tir à l’Arc Chinois Traditionnel  

Renseignements: Gérard Depreux 02 47 50 95 24

mgdxdepreux@orange.fr

 

Accéder au dossier d'inscription =>

 

 

 

* * * * * * *

Avoir un esprit franc dans un corps juste !

La cible montre la direction vers laquelle l’on doit se tourner pour tirer. A distance de la cible se déroule la séquence de l’archer. Dans l’art du Gong Dao la prise de repères est essentielle, la route qui mène à la cible est une voie à plusieurs étapes très à distance de la cible qui peut atteindre un absolu détachement.

Chaque étape est un espace d’accueil en soi où l’on puise un potentiel grandissant jusqu’à l’ultime lâcher prise. Cette activité construite ne laisse pas la place à quelque chose d’autre que l’exigence d’être présent dans chacun des gestes. Point de cible extérieure dans l’esprit de l’archer, car celui-ci est absorbé dans la construction proprioceptive des axes, des volumes, dans l’application des prises, des tenues, des respirations qui le conduisent au plus près du centre qui se situe au plus près de lui-même. Le centre dont il est question n’est pas celui proprement de la cible, mais plutôt l’expression d’un centre à caractère universel…

Lorsque Kongzi tirait à l’arc, même si sa flèche n’atteignait pas le centre, son tir était juste, car sa sincérité était totale. « Il ne cherchait pas à atteindre la cible cent fois sur cent tirs. Il démontrait comment cent tirs pouvaient être cent recherches de perfectionnement du caractère »...

 

Rejoignez l’ATACT  

Académie de Tir à l’Arc Chinois Traditionnel  

Renseignements: Gérard Depreux 02 47 50 95 24

mgdxdepreux@orange.fr

 

* * * * * * *

 DISPARITION DE MICHEL MARTIN

Jubile2009Jubile2009

 

Michel Martin est décédé le dimanche 26 novembre 2017. 
Il était le pionnier du Kyudo (Voie du Tir à l’Arc japonais) en Occident. Il avait obtenu, au Japon, le titre de Renshi (disciple avancé) puis de Hanshi (Maître d’Armes). A ce niveau les Dan ne veulent plus dire grand-chose. Il était réellement reconnu, là bas, comme un Maître. 
Il avait été le disciple du Grand Maître Anzawa et avait résidé dix années au Japon dont trois années dans un Temple Zen où il fut initié par Harada Shodo Roshi.

De retour en France il avait fondé, en 1972, l’ATK (Association pour le développement du Kyudo) et avec Jacques Normand il fut l’un des co-fondateurs de la Fédération Française de Kyudu Traditionnel (FFKT).

Il fut également le premier Occidental, en 1990, à publier "Un tir, une vie" 

"Nous nous sommes rencontrés pendant ton passage au Domaine de Lembrun au Temple sur Lot. Nous avons eu de nombreuses conversations, échangés nos expériences sur le chemin de la pratique de l'Art Martial, du bouddhisme et bien sûr entre Kyudo et Gong Dao...

Pour toi, la mort n'est pas la fin, elle est un passage, une étape sur l'échelle de l'éternité. Tu nous a pris de court en prenant les devants, tu aimais les Haïkus et les formules fortes, brèves comme la flèche , tu t'es livré totalement dans « UN TIR, UNE VIE ».

 J L Saby

Aujourd'hui nous te répondons en écho :

« Le son de la cloche quand il quitte la cloche fraicheur ! »

 Un soleil naissant éternel !

 

 * * * * * * *

 

HUANG ZHU

黃 豬

 

ANNÉE DU COCHON DE TENDANCE TERRE YIN

 

COCHON DU MONASTÈRE

 

 Le 4 février 2019

4717ème année du cycle qui a débuté à l’intérieur des plaines de la future Chine dans la période lointaine de l’empereur jaune (environ 2600 av JC).

Combinaison de la période JI (6ème pilier céleste) et de la période  HAI (12ème rameaux terrestre).

 

COCHON JAUNE

L’influence du 36ème cycle nommé « JI HAI » signe du COCHON de TERRE de nature YIN

JI ; soi-même ; rétraction vers le centre

 

HAI ; repos et activités hivernale à l’intérieur du refuge

 

COCHON- SANGLIER : un double aspect domestique et sauvage

Animal de bon augure en matière de prospérité familiale. Vos capacités de prise en charge d’autrui sont vos qualités. Altruisme (al-truisme !) vous faîtes don de votre corps pour nourrir votre prochain, pour cause vous êtes la vedette de la charcuterie et de nombreux mets reconnus mondialement.

 

LIRE LA SUITE